14 avril 2013

Daniel Pennac – Messieurs les enfants

Posted in 5 hiboux, Challenge ABC 2013, Contemporain at 21:12 by alivre0uvert

Sujet : Vous vous réveillez un matin, et vous constatez que, dans la nuit, vous avez été transformé en adulte. Complètement affolé, vous vous précipitez dans la chambre de vos parents. Ils ont été transformés en enfants. Racontez la suite.

Pennac a un style accessible, loin d’être alambiqué et pourtant il arrive à mettre de la magie et de la poésie dans ses mots.

Il n’a tout simplement pas besoin d ‘envolée lyrique pour toucher en plein cœur.

C’est un roman à la fois drôle et touchant. Simple sans être simpliste.

J’ai vraiment du mal à en parler, je n’ai aucune envie de répéter tout ce qu’on peut trouver sur la toile sur ce roman, néanmoins, je peux dire que c’était à la fois un roman fort et doux.

J’ai relevé l’une ou l’autre citations qui seront peut-être plus parlantes :

« C’est sa durée, et elle seule, qui authentifie le réel. Qu’un cauchemar ne finisse pas, il devient votre réalité, et il faut bien faire avec. Que votre vie s’achève, elle n’était qu’un songe, et il faut bien ne plus faire avec. »

« Tous deux, le peintre et le modèle, se suffisaient bien à eux-mêmes qu’on ne pouvait rester là, à les regarder, sans éprouver un malaise confus, la certitude d’une indiscrétion biblique. »

   7/26

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d bloggers like this: