29 mai 2013

Stefan Zweig – Vingt-quatre heures de la vie d’une femme

Posted in 5 hiboux, Classique, Nouvelle at 13:31 by alivre0uvert

Scandale dans une pension de famille « comme il faut », sur la Côte d’Azur du début du siècle : Mme Henriette, la femme d’un des clients, s’est enfuie avec un jeune homme qui pourtant n’avait passé là qu’une journée… Seul le narrateur tente de comprendre cette « créature sans moralité », avec l’aide inattendue d’une vieille dame anglaise très distinguée, qui lui expliquera quels feux mal éteints cette aventure a ranimés chez la fugitive. Ce récit d’une passion foudroyante, bref et aigu comme les affectionnait l’auteur d’Amok et du Joueur d’échecs, est une de ses plus incontestables réussites.

J’avais envie de découvrir cet auteur depuis un certain temps déjà… J’en avais lu beaucoup de bien sur la blogosphère et je comprends pourquoi.

Le format de la nouvelle est vraiment parfait pour le contexte. Finalement le départ impromptu de Madame Henriette n’est qu’un « prétexte » a une longue et belle confession.

J’en suis ressortie toute retournée, c’est ce genre de classique qui me font comprendre combien les mentalités ont évolué en 100ans. Beaucoup de personnes reproches la déliquescence de l’époque contemporaine mais il est indéniable que nous avons acquis beaucoup de libertés dans les moeurs, et surtout nous les femmes.

Et en même temps ce manque de liberté fait qu’il rend les instants de laisser aller d’autant plus « beaux » et « magiques ».  Zweig dépeint extrêmement bien le conflit entre l’envie et la morale. Toutes les tergiversations, hésitations, angoisses, la passion qui balaie tout sur son passage, …

Je manque de mots pour décrire le talent de Zweig. Et malgré nos moeurs plus légères qu’à l’époque, j’avais énormément de mal à ressentir autant de compassion pour madame Henriette que le narrateur. Mrs C en revanche m’a touchée en plein coeur. Elle m’a parue extrêmement forte et fragile à la fois. De plus, le fait qu’elle ne soit nommée que par son initiale donne un peu de piquant, comme s’il s’agissait d’une histoire réelle.

Il se passe tellement de choses que lorsque le récit s’est terminée, je me suis sentie un peu à bout de souffle et hébétée… Et pourtant finalement, il ne s’agit que d’un récit imbriqué dans un autre.

« Car jamais auparavant et jamais plus depuis lors, je n’ai vu des mains si éloquentes, où chaque muscle était comme une bouche et où la passion s’exprimait, tangible, presque par tous les pores. »

coeur

  9/26

Advertisements

10 commentaires »

  1. J’aimerais bien découvrir cet auteur aussi (un classique après tout) et là tu m’encourages vraiment à le faire! Merci pour la découverte! 🙂

    PS: j’aime bien les nouvelles couleurs de ton blog ^^

    • alivre0uvert said,

      N’hésite pas, il est vraiment petit et facile à lire en plus 😉
      Pour les couleurs, je n’ai aucun mérite, c’est un modèle tout fait mais ça me correspond mieux. Merci en tout cas ^^

      • Moi aussi j’ai un modèle WordPress tout fait, mais je préfère le bleu que le marron qu’il y avait avant ^^

      • alivre0uvert said,

        J’avais pas remarqué que t’avais un modèle tout fait ^^
        En fait, le marron je trouvais que ça faisait « vieux livre » mais c’est vrai que c’était moche :p Je crois que je m’étais pas vraiment cassée la tête et que je n’avais aps fouillé tous les design disponibles

      • Oui, pour mon modèle, j’ai juste changé la photo! Hahah.

  2. Je n’ai lu de Zweig que Le joueur d’échec, et il m’avait laissé un arrière-goût de je-ne-sais-quoi… Il serait temps de retenter l’expérience, avec celui-ci pourquoi pas 🙂

    • alivre0uvert said,

      ah oui? Je verrais s’il est dans ma pal ce soir, si oui je le lirais pour voir.
      « arrière-goût de je-ne-sais-quoi » tu ne sais pas préciser ton ressenti?
      En tout cas j’ai adoré celui-ci

  3. wolfsrain said,

    Un énorme coup de coeur pour moi aussi ! Ca a été génial de découvrir ce livre ! 🙂
    Le joueur d’échecs est excellent aussi même si ce n’est pas le même registre ! ^^ Je te le conseille !

    • alivre0uvert said,

      Oui, je comprends tout à fait ce que tu veux dire, il est génial ce livre. Le joueur d’échec, je l’ai justement dans ma PAL, je le lirais dans pas trop trop longtemps je crois ^^ Merci pour le conseil et bienvenue sur mon blog.

      • wolfsrain said,

        Très bien, je viendrai voir ton avis dessus avec plaisir ! 🙂
        Merci beaucoup hihi ^^


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d bloggers like this: