25 juillet 2013

Milan Kundera – L’insoutenable légèreté de l’être

Posted in 3 hiboux, Contemporain at 20:29 by alivre0uvert

«Qu’est-il resté des agonisants du Cambodge? Une grande photo de la star américaine tenant dans ses bras un enfant jaune. Qu’est-il resté de Tomas? Une inscription : Il voulait le Royaume de Dieu sur la terre. Qu’est-il resté de Beethoven? Un homme morose à l’invraisemblable crinière, qui prononce d’une voix sombre : « Es muss sein! » Qu’est-il resté de Franz? Une inscription : Après un long égarement, le retour. Et ainsi de suite, et ainsi de suite. Avant d’être oubliés, nous serons changés en kitsch. Le kitsch, c’est la station de correspondance entre l’être et l’oubli.»

Je ne peux pas dire que j’ai aimé, ni que je n’ai pas aimé.

Un style magnifique, souvent très poétique, parfois très cru.

Il traite avec une certaine magnificence des questions autour de l’amour physique et psychique, de la facilité des uns à les dissocier, de l’impossibilité des autres à le faire.

Il y a des livres qui se dévorent et d’autres qui se dégustent, celui ci fait partie de la deuxième catégorie.

Une citation qui m’a particulièrement marquée « Pour qu’un amour soit inoubliable, il faut que les hasards s’y rejoignent dès le premier instant comme les oiseaux sur les épaules de Saint François d’Assise ».

Il aura fallu pas moins de 6 hasards pour créer l’amour entre Thomas et Téréza. Lui qui se refusait à finir sa nuit à côté de ses amantes d’une nuit, se voit accompagner toutes les nuits de Téréza par une poussée de fièvre. Toutefois, cela ne l’empêchera pas de continuer à satisfaire sa lubricité dans d’autres bras et obliger Téréza à sentir l’odeur d’autres femmes dans ses cheveux. L’aime-t-il moins qu’elle ne l’aime, rien n’est moins sur. Mais là n’est pas l’essentiel.

L’essentiel est ailleurs et j’ai l’impression d’avoir manqué de la grille de lecture appropriée pour le saisir.

Advertisements

4 commentaires »

  1. Alison Mossharty said,

    Je ne connaissais pas du tout Milan Kundera, ton article m’a donné envie de chercher un peu voir qui c’était, et quel parcours ! Pour le coup je mets ce livre dans ma wishlist. Il a l’air étrange mais ça m’intrigue beaucoup merci pour la découverte ^^

    • alivre0uvert said,

      Oui en effet, il n’est pas commun, je ne suis pas sure d’en avoir saisi toutes les subtilités. Si tu le lis, n’hésite pas à revenir en parler avec moi 😉

  2. à part le titre que je trouve très beau, je n’ai pas réussi à aller au delà des premières pages!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d bloggers like this: