22 décembre 2013

Françoise Xenakis – regarde, nos chemins se sont fermés

Posted in Autobiographie, Challenge ABC 2013 at 23:16 by alivre0uvert

chemins.jpg

Un jour d’été, l’époux, l’ami depuis plus de cinquante ans, se perd et ne retrouve plus la sente qu’il a tracé dans les montagnes de Corse. C’est le début, à travers la maladie, d’un isolement et d’un silence qui l’excluent peu à peu de toute vie. La femme raconte ses appels de nuit chez les pompiers, le service d’urgence de l’hôpital où les médecins le soignent du mieux qu’ils savent et où errent, entre les brancarts de grands malades, les excités, les clochards, les rejetés de partout.
Au long de ce récit si pudique et si sincère, Françoise Xénakis exprime une infinie tendresse, une immense compassion pour tous ces meurtris. Grâce à ses mots aigus et son humour inébranlable, on rit, on s’énerve, on est outré, attendri, bouleversé.
Un chant d’amour offert à l’homme malade, mais aussi à ces médecins et infirmiers qui, dans le ventre de cet hôpital hors d’âge, s’usenr, jours après nuits, à sauver le patient qui souffre, à sourire à un trop perdu…

Que dire? Je n’ai pas de mot pour décrire ce que j’ai ressenti à la lecture de ce livre.

Beaucoup de tristesse, d’interrogations, de pudeur.

La maladie qui transforme, dans laquelle son mari se perd de plus en plus tous les jours.

Cette promesse qu’on se voit bien demander mais pourrait-on la tenir?

Xenakis nous ouvre les portes de son intimité, de celle partagée avec son mari malade et pourtant, elle garde une certaine pudeur.

On sent son amour incommensurable pour son mari, ses appels aux urgences répétés et leurs passages dans cet antre de la misère humaine.

Elle y narre des événements très durs, notamment ce jour où il ne reconnaîtra plus leur fille mais ce que je garde, c’est l’Amour.

 23/26

19 décembre 2013

Jean Teulé – Mangez-les si vous voulez

Posted in 1 hibou, Challenge ABC 2013, Historique at 18:32 by alivre0uvert

Couverture Mangez-le si vous voulez

Nul n’est à l’abri de l’abominable. 
Nous sommes tous capables du pire!
Le mardi 16 août 1870, Alain de Monéys, jeune Périgourdin intelligent et aimable, sort du domicile de ses parents pour se rendre à la foire de Hautefaye, le village voisin.
Il arrive à destination à quatorze heures. Deux heures plus tard, la foule devenue folle l’aura lynché, torturé, brûlé vif et même mangé.
Pourquoi une telle horreur est-possible? 
Comment une foule paisible peut-elle être saisie en quelques minutes par une frénésie aussi barbare?
Jean Teulé a reconstitué avec une précision redoutable chaque étape de cet atroce chemin de croix qui constitue l’une des anecdotes les plus honteuses de l’histoire du XIXe siècle en France. 

Je connaissais le propos du livre avant de le lire mais je ne pensais pas qu’il me déplairait autant. Il s’agit d’un fait divers ayant vraiment eu lieu.

J’ai trouvé la narration de Teulé, très froide et détachée, décortiquant chaque instant au scalpel. Je suppose qu’il a voulu une certaine mise à distance par rapport aux faits mais j’ai trouvé que ça amplifiait (enfin si c’est possible) l’horreur des faits.

Je n’ai pas trop compris non plus « l’intérêt du livre » parce que s’il voulait qu’on comprenne mieux comment un fait divers aussi immonde a pu se produire, en ce qui me concerne, il n’a pas atteint son but.  Enfin, ce livre peut au moins amener des questionnements sur l’effet de foule ou de la folie collective…

Âmes sensibles, s’abstenir!

 22/26

10 décembre 2013

Les 10 livres à lire cet hiver (Votre PAL pour cet hiver)

Posted in Autre at 08:48 by alivre0uvert

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français par Iani.

______________________________________________________

D’abord un petit bilan de ma pal de l’automne :

 Mangez-les si vous voulez de Jean Teulé – Lu

Croc blanc de Jack London – Lu

Un monde sans fin de Ken Follet – Lu

La mécanique du coeur de Mathias Malzieu – Lu

Le vieux qui lisait des romans d’amour de Luis Sepulveda – Lu

Lune de miel en enfer de Frederic Brown – LU

7) Séquestrée de Chevy Stevens – Non lu

8) Les visages de James Kellerman – Non lu

9) Je suis une légende de Matheson – Non lu

10) Le joueur d’échec de Stefan Zweig – Non lu

Bilan : 6/10 sachant que j’ai quasiment fini mes lectures pour les challenges (par contre je ne suis pas du tout à jour dans mes critiques, pas bien!), je suis plutôt satisfaite.

Je mets donc al dernière lecture pour un challenge qui me reste :

1) Anais Nin – Venus erotica (ça va pas être simple à assumer dans le train)

Je remets les 4 livres que je n’ai donc pas lus de ma pal d’automne :

2) Séquestrée de Chevy Stevens

3) Les visages de James Kellerman

4) Je suis une légende de Matheson

5) Le joueur d’échec de Stefan Zweig

6)  La jeune fille à la perle de Tracy Chevalier

Comme ça j’aurais peut-être enfin lu un livre que je repousse depuis des lunes.

7) PS I love you de Cécile Ahern

J’avais bien aimé le film à l’époque où je l’avais lu et Latêtesdansleslivres m’a donné envie de le lire.

8) La melancolie des sirenes par trente metres de fond de Serge Brussolo

Parce que j’avais bien aimé « la fenêtre jaune » et que le titre de celui-ci m’inspire

9) Moon palace de Paul Auster

Parce qu’une amie me l’a offert pour mon anniversaire pour me faire découvrir un de ses livres préférés. J’avais adoré Mr vertigo mais moins Léviathan.

10) Le dernier restaurant avant la fin du monde de Douglas Adams

Parce que j’avais adoré l’humour complètement déjanté du premier tome