26 décembre 2012

Hepinstal, Kate – Un été sans miel

Posted in 4 hiboux, Chalenge lire sous la contrainte, Drame at 12:11 by alivre0uvert

Couverture Un été sans miel

Dans la chaleur de l’été texan, une tragédie menace. Alice, enfant précoce et intelligente, est persuadée que son beau-père ourdit un plan terrible, dont l’issue finale serait sa mort ainsi que celle de son frère Dany. Car Simon est un homme violent, au passé mystérieux. Mais cela fait-il de lui un assassin ? Alors qu’une fascinante meurtrière parcourt la région, un climat de mort et de folie semble planer de plus en plus lourdement autour des deux enfants. Mais lorsque leur mère, impuissante face à cette escalade de violence, les supplie de fuir, un compte à rebours est enclenché. Celui de leur survie, celui d’une quête de vérité et d’amour.
Ce roman au suspense psychologique haletant met en scène la cavale effrénée de deux adolescents livrés à eux-mêmes, terrassés par la vengeance et l’injustice.

Tout d’abord, je trouve que la moitié de la 4eme de couv’ est franchement de trop, mais bon, je l’avais déjà lue donc je ne pouvais pas l’effacer. Je vous la laisse puisque de toute façon peu de personnes lisent leur livre sans lire la 4e mais je trouve qu’elle spoile au moins la moitié du livre.

Malgréce désapointement, je me suis laissée complètement emportée par le récit raconté par Alice, 12 ans. Son quotidien, ainsi que celui de son grand frère et de sa mère par l’arrivée d’un nouveau compagnon de celle-ci.

Celui-ci voudrait tuer les enfants du premier mariage. Paranoïa d’une ado perturbée par le départ de leur père ? Véritable face d’un monstre tapis dans leur maison ?

Difficile d’en parler de peur d’en trop dire mais en tout cas j’ai été touchée par ce roman initiatique.

challenge Lire sous la contrainte

Lu dans le cadre du challenge « lire sous la contrainte«

10 novembre 2012

Jean-Christophe Grangé – Le concile de Pierre

Posted in 5 hiboux, Chalenge lire sous la contrainte, Polar - Thriller at 13:54 by alivre0uvert

Diane Thiberge est un drôle d’animal : grande, belle, blonde, elle a été, adolescente, victime d’une horrible agression. Résultat : elle est maintenant solitaire, championne en arts martiaux et spécialiste du comportement des animaux prédateurs. À 29 ans, pour sortir de sa citadelle, elle décide d’adopter dans un orphelinat en Thaïlande, un petit garçon de cinq ans. Lu-Sian, dit Lucien, va changer sa vie… pour le meilleur et pour le pire ! Suite à un accident de voiture qui laisse Lucien cliniquement mort, des meurtres vont se succéder autour de Diane. Peu à peu, les contours d’une terrifiante machination se font jour et vont entraîner Diane jusqu’en Mongolie, dans une ethnie aux étranges pouvoirs. Tout se jouera au centre d’un cercle de pierre témoin d’atroces expériences…

J’ai découvert J-C Grangé avec les rivières pourpres alors que j’étais adolescente. Je me souviens d’un roman au suspens haletant et à la fin détonante qui m’avait laissée sans voix, sans un souffle, tellement le coup final m’avait surprise.

J’ai lu plus récemment le vol des cigognes qui m’avait laissée beaucoup moins enthousiasmée parce que j’avais pressenti les ficelles du roman.

Avec le concile de Pierre, j’ai renouée avec mon enthousiasme d’antan. J’avais du mal à poser ma tablette, à ne pas continuer ma lecture, encore et encore.

A nouveau on retrouve un chemin parsemé d’embûches, de cadavres et de sang. A nouveau, on court dans le récit à en perdre haleine pour en savoir plus, toujours plus.

On sait que le récit est improbable et pourtant, on y croit, on s’y accroche, enfin non, c’est lui qui s’est accroché et qui ne me lâchait plus.

J’ai parcouru aux côtés de Diane, l’Asie du sud-est, la Russie et la Mongolie. On la suit dans sa course  folle pour comprendre le mystère entourant son fils, on essaie de la comprendre, comprendre la solitude dont elle s’entoure, la hargne qu’elle éprouve envers sa mère.

On finit évidemment par avoir les réponses aux questions qu’on se posait et même qu’on ne se posait pas.

Lu dans le cadre du challenge « lire sous la contrainte« 

18 octobre 2012

Challenge « lire sous la contrainte »

Posted in Chalenge lire sous la contrainte, Challenge at 08:39 by alivre0uvert

Et oui, encore un challenge, je ne l’en lasse pas! Bon cette fois-ci il s’agit d’un livre par mois et seulement si j’ai un livre de ma pal qui corresponde au thème du mois.

Le thème de ce mois-ci est prénom.

Il suffit donc de choisir un livre dont le titre comporte un prénom (seul ou au milieu d’autres mots, d’un nom de famille, …), de rédiger un billet et de le publier pour le 10 novembre.

Ca se passe ici.

Le thème de la première session était « phrase interrogative ».

Ca laisse donc une bonne marge de manoeuvre.

Je vais donc lire le Concile de Pierre de J-C Grangé pour le 10 novembre.