29 juin 2013

José Carlos Somoza – La caverne des idées

Posted in 4 hiboux, Challenge un monde livresque, Polar - Thriller at 22:35 by alivre0uvert

Couverture La Caverne des Idées

Un éphèbe est retrouvé mort dans les rues d’Athènes. Son ancien mentor à l’Académie sollicite les services d’un fin limier: Héraclès Pontor, le Déchiffreur d’Egnimes. Le philosophe platonicien et cet Hercule Poirot à l’antique s’emploient avec passion à trouver la Vérité et, accessoirement, le coupable. Car la joute philosophique se superpose à l’investigation policière, tandis que les crimes s’enchaînent.  L’histoire de ces crimes est aussi l’histoire d’un manuscrit qu’un traducteur retranscrit sous nos yeux, l’annotant inlassablement en pensant l’éclairer, ignorant que son destin de personnage est d’établir la revanche de la littérature sur la philosophie, de démontrer que seule la fiction contient toutes les vérités du monde.

Livraddict classifie le récit de Somoza en Policier, je fais donc de même mais sans conviction. Il s’agit bien plus que d’un policier à mon humble avis.

Tout d’abord, j’ai eu énormément de mal à « rentrer » dans le récit, j’avais même hésité à continuer ou à arrêter ma lecture. J’ai quand même décidé de poursuivre, bien m’ne a pris puisque j’ai finalement réussi à accrocher. Il y a une mise en abîme particulièrement surprenante et originale. Elle a été d’autant plus intéressante que j’avais eu un « refresh » récent sur la philosophie et notamment celle de Platon grâce au « monde de Sophie ».  Mais ce n’est pas une nécessité 😉

Somoza est un écrivain de grand talent à découvrir malgré son style ardu (raison pour laquelle j’ai eu du mal à accrocher au début).

Je termine enfin le challenge avec ce titre.

Advertisements

23 juin 2013

Willa Marsh – Meutres entre soeurs

Posted in 2 hiboux, Challenge un monde livresque, Drame at 19:16 by alivre0uvert

Couverture Meurtres entre soeurs

Meurtres entre soeurs Olivia et Emily, des demi-soeurs, vivent une enfance heureuse dans l’Angleterre des années 1950. Jusqu’au jour où Mo et Pa font un troisième enfant : Rosie, la petite princesse, leur préférée. Une vraie peste. Peu à peu, Rosie parvient à empoisonner l’existence de toute la famille, poussant Olivia et Emily dans leurs derniers retranchements. Comment s’en débarrasser ? Coups bas, manipulations en tous genres, vengeances : impossible de s’ennuyer à la lecture de ce roman jubilatoire, aux héroïnes aussi cyniques que déjantées. Un festival d’humour noir !

Je ne dois visiblement pas être assez cynique, pourtant je suis plutôt assez fan d’humour noir en général. Toujours est-il que je n’ai pas trouvé ce roman drôle.

Je trouve ça un peu gros qu’aucune ne s’aperçoit de rien pendant de nombreuses années. La lecture en est heureusement assez rapide. Les coups bas se suivent et ne se ressemblent pas et le pourquoi en est tellement futile que j’étais vraiment très mal à l’aise.

L’écriture avec un style très détaché ne m’a pas aidée non plus.

Je pense que c’est un roman trop vitriolé et grinçant pour moi.

15 février 2013

Alessandro Baricco – Soie

Posted in 3 hiboux, Challenge ABC 2013, Challenge un monde livresque, Contemporain at 20:08 by alivre0uvert

Vers 1860, pour sauver les élevages de vers à soie contaminés par une épidémie, Hervé Joncour entreprend quatre expéditions au Japon pour acheter des oeufs sains.
Entre les monts du Vivarais et le Japon, c’est le choc de deux mondes, une histoire d’amour et de guerre, une alchimie merveilleuse qui tisse le roman de fils impalpables. Des voyages longs et dangereux, des amours impossibles qui se poursuivent sans jamais avoir commencé, des personnages de désirs et de passions, le velours d’une voix, la sacralisation d’un tissu magnifique et sensuel, et la lenteur, la lenteur des saisons et du temps immuable.

J’ai été rapidement prise par la magie des mots de Baricco, comme un poème.

Je ne savais pas à quoi m’attendre et j’ai été suprise, bousculée car le livre ne se situe pas dans ce qui constitue mes habitudes de lectures, parce qu’il dénote de ce qu’on trouve dans la littérature contemporaine… parce qu’il va à l’essentiel mais n’en dit mot.

J’ai mis longtemps à écrire cette pauvre chronique de quelques lignes car très courte mais finalement elle est à l’image du roman.

BANNIR~1 3/26

 3/5

24 novembre 2012

Franck Thilliez – Le syndrome E

Posted in 5 hiboux, Challenge un monde livresque, Polar - Thriller at 14:47 by alivre0uvert

Une affaire étrange bouleverse l’été de Lucie Hennebelle, lieutenant de police à Lille où elle vit avec ses jumelles. Un de ses ex-petits amis a perdu la vue en visionnant un court métrage acheté au fils d’un collectionneur décédé. Un film muet, anonyme, mais surtout, un film à la mise en scène malsaine et au scénario énigmatique. Au même moment, le commissaire Franck Sharko, ancien de la Criminelle et analyste comportemental à l’OCRVP (Office Central pour la Répression des Violences aux Personnes, Nanterre) suit un traitement par stimulations magnétiques au cerveau à cause d’une schizophrénie tenace. Il cède à l’appel du terrain à la demande de son supérieur et contre l’avis d’Eugénie, la petite fille imaginaire qui le suit depuis la mort de sa femme et de sa fille. Dans le Nord de la France, cinq corps d’hommes impossibles à identifier ont été retrouvés deux mètres sous terre. Mains coupées, dents et yeux arrachés, boîte crânienne tranchée, cerveau disparu, tous en état de décomposition avancé. Alors que Lucie découvre les horreurs que cache le film, un mystérieux Québécois l’informe par téléphone du lien ténu qui existe entre cette bobine et l’histoire des cinq corps. Une seule et même affaire grâce à laquelle Lucie et Sharko, si différents et pourtant si proches dans leur conception du métier, vont se rencontrer… Des bidonvilles du Caire aux orphelinats du Canada des années 1950, les deux équipiers vont mettre le doigt sur un mal inconnu baptisé le syndrome E. Un mal d’une réalité effrayante qui révèle que nous pourrions tous être capables du pire…
Quel rapport entre un film étrange et une série de meutres dont les victimes ont eu la boite cranienne sciée?
Pourquoi ce vieux film intéresse-t-il tant?
Qu’est ce que cette histoire d’enfants et de lapins, lachée par un individu située à l’autre bout de la planète?
On se retrouve avec un flic énigmatique, schizophrène et qui a des visions. Personnage atypique et pourtant tellement attachant. Henebelle est aussi une « gueule cassée » et va retrouver ses propres fêlures dans Sharko.
Beaucoup de mystère, beaucoup de tension, peu de lenteurs. J’ai vraiment beaucoup accrocher à ce triller. D’ailleurs j’ai l’impression que ces denriers temps c’est ce genre qui me comble le mieux, tant mieux.
Y a rien de pire qu’un mauvais thriller.
J’ai rien vu venir, je me suis complètement fait ballader et j’aime ça.
Par contre, attention d’avoir la suite « Gataca » sous la main sous peine d’avoir envie de se taper la tête contre les murs. Sur ce, je m’en vais de ce pas lire la suite car je veux savoir.
    2/5

18 octobre 2012

Nancy Huston – Lignes de faille

Posted in 3 hiboux, Challenge un monde livresque, Contemporain at 12:02 by alivre0uvert

Entre un jeune Californien du XXIe siècle et une fillette allemande des années 1940, rien de commun si ce n’est le sang. Pourtant, de l’arrière-grand-mère au petit garçon, chaque génération subit les séismes politiques ou intimes déclenchés par la génération précédente. Monstrueuses ou drôles, attachantes ou désespérées, les voix de Sol, Randall, Sadie et Kristina – des enfants de six ans dont chacun est le parent du précédent – racontent, au cours d’une marche à rebours vertigineuse, la violence du monde qui est le nôtre, de San Francisco à Munich, de Haïfa à Toronto et New York. Quel que soit le dieu vers lequel on se tourne, quelle que soit l’époque où l’on vit, l’homme a toujours le dernier mot, et avec lui la barbarie. C’est contre elle pourtant que s’élève ce roman éblouissant où, avec amour, avec rage, Nancy Huston célèbre la mémoire, la fidélité, la résistance et la musique comme alternatives au mensonge.

Le début m’a laissée dubitative. J’ai trouvé Sol très vulgaire et fort porté sur le sexe pour un enfant de cet âge. C’est, en plus de ça, l’archétype de l’enfant roi à qui on cde tout et qui se croit le meilleur, le seul, l’unique.

J’ai réussi à me laisser portée par le chapitre consacré à Randall, le père de Sol. Randall en lui-même est plus simple, plus naturel, plus attachant. Ensuite, on en apprend plus sur l’histoire de la famille à travers Randall écoutant les conversations des adultes sans en avoir l’air.

Ensuite, on remonte encore le temps, jusqu’aux 6 ans de Sadie, la mère de Randall. Chapitre qui m’a parut sans grand intérêt, en tout cas je me suis ennuyée.

Enfin, la route du temps est encore une fois remontée jusq’aux 6 ans de Kristina, mère de Sadie et donc arrière grand mère de Sol. A mon sens, le meilleur des chapitres.

Au final, je reste sur un sentiment plutôt mitigé.

1/5

8 octobre 2012

Challenge monde livresque

Posted in Challenge, Challenge un monde livresque at 21:33 by alivre0uvert

Et oui encore une inscription à un challenge. C’est un peu pour eux que j’ai eu envie de me faire ce blog.

-petit touriste } de 1 à 5 livres } Italie/France/Angleterre/Canada/Espagne


-voyageur passioné } de 6 à 15 livres } Italie/France/Angleterre/Canada/Espagne/Allemagne/Liban/Chine/Japon/Australie/Etats-Unis/Belgique/Nouvelle-Zélande/Mexique/Colombie

-chercheur incollable } de 16 à 25 livres }  Italie/France/Angleterre/Canada/Espagne/Allemagne/Liban/Chine/Japon/Australie/Etats-Unis/Belgique/Nouvelle-Zélande/Mexique/Colombie/Argentine/Irlande/Brésil/Luxembourg/Corée (du sud et du nord)/Russie/Suisse/Egypte/Thaïlande/Afrique

-bilingue mondial } plus de 26 livres } c’est vous qui choisissez les pays.

Pour chaque palier il y a une liste de pays préétablie (voir ci-dessus) ; ce sont les nationalités des auteurs dont vous aurez choisi le livre.
Attention, vous n’avez pas le droit de prendre deux auteurs de la même nationalité.
Exemple : pour le palier 1, en Italie, je prends Dino Buzzati avec le K, en France je prends Maurice Leblanc avec Arsène Lupin, en Angleterre je prends Jane Austen avec Orgueil et préjugés, au Canada Anne Robillard avec les chevaliers  d’Emeraude et en Espagne Miguel de Cervantes avec Don Quichotte de la Mancha.

Je mettrai peut-être plus tard une liste d’auteurs en fonction de leur pays, si j’ai le temps, pour ceux qui n’ont pas trop d’idées.

Vous n’êtes pas obligé de me donner le nom des livres que vous avez choisi à l’avance.
Une fois le livre lu, vous mettez sur votre blog (ou si vous n’en avez pas, sur le blog de livraddict ou sur ce topic, mais précisez) votre critique avec un lien ici ou sur le topic afin que je puisse valider votre billet. Tous les genres sont autorisés.

Je ferai un bilan une fois par moi ici.

Pour participer :
Envoyez-moi un message ici ou sur le topic pour me demander en donnant l’adresse de votre blog (ou si vous n’en avez pas sur livraddict ou le topic) et la catégorie que vous voulez.

J’espère vraiment que ça va attirer des lecteurs. Si vous voulez commenter les livres que vous avez lu, c’est ici 🙂

P-S : je suis désolée pour la bannière mais je suis nulle pour faire ce genre de choses…

VOUS AVEZ JUSQU’AU 16 JUILLET 2013 !!

ça se passe par ici , pour ma part je participerai dans la catégorie petit touriste avec cette liste issue de ma PAL :